Découvrir
nos autres sites
Conseils, Annuaires, Vente en ligne

1 X Coloration Coral Red
1 X Coloration Mandarin
1 X Kit riché tigi galax
1 X kit tigi riché borea
1 X Coloration Midnight
1 X Coloration Turquoise
1 X coloration Rubine
1 X Coloration Dark Tul
1 X Coloration Tangerine
1 X kit tigi riché phoen
Frais d'expédition offert
10 articles 222.30 €
Envoi 0.00 €
Total 222.30 €
Votre colis en 48 heures
Paypal, en savoir plus
Directions la Riché - Gamme Colorations Bleu 88ml
Directions la Riché - Gamme Colorations Bleu 88ml
Colorations Bleu Directions by La Riché...
En savoir plus
Kit Coloration La Riché Dark Galaxy Hair
Kit Coloration La Riché Dark Galaxy Hair
kit de coloration Dark Galaxy Hair Directions by Riché...
En savoir plus
Accueil / Histoire de la coloration

Histoire de la coloration

Vous êtes vous déjà demandé depuis quand es-ce que l'on se colore ou décolore les cheveux?

 

logo de tplc

Cela remonte à l'Égypte.
Ramsès II se colorait les cheveux grâce à des substances végétales comme le henné, colorant naturel. Les couleurs les plus employées sont le noir et le roux. La population utilisait du henné incorporé dans du sang de boeuf ou bien des têtards brouillés. Pas très ragoutant quand même... Le noir était obtenu grâce à de l'indigo, un produit extrait d'une plante appelée l'indigotier, qu'on utilise encore aujourd'hui dans la teinture de textiles. Le henné en présence parfois d'indigo, est toujours en usage dans les pays arabes. De nos jours, les inconditionnels du naturel n'hésitent pas à proposer des décoctions de fleurs de camomille pour blondir, des décoctions de châtaignier pour rendre châtain, et des décoctions de noyer pour brunir.

Les grecs et les romains utilisaient d'autres extraits végétaux comme la noix ou du sureau mais aussi de la matière animal sous forme d'oeufs ou de fourmis brulées! Les minéraux et les métaux étaient utilisés, ce qui pouvait être souvent dangereux. Le plomb, le cuivre ou le mercure servaient pour ces décoctions pour recouvrir les cheveux blancs. Pas très rassurant... À L'époque, ils ignoraient leur toxicité, donc il n'hésitaient pas proposer des cyanures métalliques plus solubles. Heureusement que ce n'est plus d'actualité!

Durant le moyen-âge les femmes se coloraient ou décoloraient les cheveux en blond ou en roux. Â l'époque, c'était les canons de la beauté féminine. Les colorations restaient tout de même dangereuse. Les tons blonds représentaient les rayons du soleil. Pour obtenir ces reflets, il fallait laisser ses cheveux au soleil de nombreuse heure, faire cuire de la paille d'avoine ou faire cuire des fleur de genêt. Pour les rousses, les femmes utilisaient du safran. Certaines femmes préféraient tout de même se colorer les cheveux en brun. Elles mélangeaient alors de la noix de galles dans de l'eau de pluie et faisaient mijoter ce mélange avec des feuilles de noyer. Pour les cheveux noirs, elles appliquaient une décoction composée de rouille de fer, de noix de galle, de brou de noix et de l'alun qu'elles faisaient cuire dans du vinaigre.

À la renaissance, la couleur en vogue était le blond vénitien. Pour obtenir cette couleur, il fallait seulement exposer ses cheveux au soleil en les recouvrant de miel, d'alun et de souffre.

logo de tplc

Au XVIII siècle, les colorations ne sont plus à la mode. Les femmes comme les hommes saupoudrent leurs cheveux d'une poudre blanche. Mais cette tendance s'inverse dès le siècle suivant, après la révolution française.

Les femmes préfèrent les cheveux colorés. Ce siècles leurs rendra bien, puisqu'il s'agit du siècle des découvertes. Vers les années 1810 Louis Jacques Thénard, découvre l'eau oxygénée. Il sera utilisé dans la cosmétique qu'à partir des années 1860. W.H. Perkin découvre vers 1850, comment isoler un colorant de synthèse. Puis une dizaine d'années plus tard, A.W. Von Hofmann découvrit la phénylènediamine. Celle ci est utilisée dans beaucoup de colorations capillaires. Dans ces même années, une solution d'eau oxygénée a été commercialisée.

logo de tplc

 

 

Au début du XX siècle, Eugène Schueller créé la première teinture liquide à base de composants organiques qui recouvre les cheveux blancs. Il fondera plus tard la société française de teintures inoffensives pour les cheveux.

Durant les année 20 et 30, les colorations chimiques sont courantes. On se décolore les cheveux en blond platine pour ressembler aux stars de cinéma.

 

 

 

Aprés la seconde guerre mondiale, de nouveaux produits de colorations apparaissent, comme les crèmes, les gels ou les colorations non oxydantes. Dans les années 60, les couleurs restent basiques. Du blond, du brun et du roux. Heureusement dans les années 70-80, la mode change pour faire place aux colorations vives comme le bleu, le vert ou le rose.

Les années 90 arrivent, et la volonté des hommes de couvrir leurs cheveux blancs aussi. Se colorer les cheveux est devenu un geste anodin et commun. On peut se colorer les cheveux chez le coiffeur ou soit même. 

6 modèles de macoloration.com avec des coloration flashy

Les techniques ont bien évolué avec le temps grâce aux avancées de la science. Il existe aujourd'hui des milliers de colorations de toutes sortes, de toutes marques et de toutes les couleurs!